Orphelinat “Les amis de l’enfant Jésus”

Orphelinat “Les amis de l’enfant Jésus”

Les enfant de Jesus du père Abel vous demande votre soutien

Nous avons rendu visite à l’orphelinat du père Abel, à Pointe Noire, où nous avons été accueillis par 29 jeunes qui habitent ce magnifique centre, qui se présente très propre, bien organisé et convivial. Le centre actuellement se compose d’une parcelle d’environ 1500 mètres carrés, bien enfermé par un mur et par un portail en fer. Un surveillant s’occupe de la garde tout le jour, pour assurer une totale sécurité pour les jeunes hôtes. À l’intérieur se trouve un premier bâtiment d’un étage qui contient une chambre pour les filles, avec leurs douches et toilettes, et une chambre pour les garçons avec leurs douches et toilettes: tout est très propre et ordonné. Au milieu un réfectoire et un petit bureau pour le père Abel, qui sert aussi comme dépôt. Aux extrémités d’un côte une toilette pour les hôtes et de l’autre partie une chambre libre pour éventuels hôtes.

Sous une toiture une belle buanderie avec 2 machines à laver et plus à côté un petit local dans le quel se trouve deux groupes électrogènes, car dans ce quartier il n’y pas encore le courant. On trouve aussi une tour d’eau et des bâches, car malheureusement il n’y a pas l’eau courante. Toutefois grâce à tout ce que le père Abel a su trouver et obtenir de certains privés, il a pu assurer un confort très élevés pour ses fils de Jesus.

Avec la philosophie de la petite fourmie, le père Abel a mis à côté un peu d’argent pour commencer les travaux de constructions de deux nouveaux bâtiments, un pour une école maternelle (4 classes, un bureau pour le secrétariat et des grandes toilettes) et un pour un grand réfectoire (avec sa cuisine), une bibliothèque et une salle polyvalente (éventuellement pour un crèche). En effet le père Abel sait que dans le quartier il y a des centaines de petits enfants, pour lesquels il n’y a pas de crèches et écoles maternelles, et veut ainsi donner un important service: en considération du fait qu’il pourra obtenir ainsi obtenir des petites sommes des familles de ses futurs élèves, il sait dès maintenant qu’il pourra garantir l’indépendance économique non seulement de cette école mais aussi de l’orphelinat.

Enfin le père Abel veut construire un quatrième bâtiment, dans le quel il déplacera les chambres, douches et toilettes pour les filles de l’orphelinat, en pouvant laisser le premier bâtiment entièrement pour les enfants: ainsi il pourra héberger jusqu’à 100 orphelins.